Okay

Bon ...
En fait, il ne se passe rien sur ce blog. Alors je prend mon bureau portatif, sur mes genoux, mon macbook dessus, musique classique, j'essaye d'écrire. Je me force, parce que j'aime ça. J'aime lire aussi et je me rend compte que je ne lit plus. Je crois que je n'ai plus passé de nuit blanche à ne pas pouvoir fermer un livre depuis Anges & Démons et encore, c'était plutôt un effet "mais il se passe quoi après"... Non le seul qui en ai vraiment valu la peine c'était Le Passeur.
En ce moment, les nuits blanches se passent devant Grey's et Desperate, facebook et autres conneries du genre. Ca me désole.
Bon en fait je ment, je lit toujours, mais beaucoup moins. Par exemple j'aurais dû lire The Mill on the Floss, Othello, Oliver Twist... À la place j'ai surfé sur Sparknotes. Je hais le wifi.
Donc, réellement il y a eu Le fait du Prince où tout homme est un artistocrate entre la quinzième et la seizième gorgée de champagne... Non en fait je vais pas faire une critique ici.
Après (où avant?) il y eu Les gouttes de Dieu tome 1, manga qui monte (c'est [O. téléphone, j'oublie ce que je veux dire...]). Première fois que je lis réellement un manga. Intéressant... surtout quand au bout de cinq page, on aborde la question Romanée Conti...
Je me rend compte qu'il n'y a qu'ici que j'écrit à la 1ère personne, c'est assez étrange... Nous en discutions avec Pauline à propos de la rédaction d'un dossier pour le TD de Didactique des Langues et du Plurilinguisme (...), où j'ai été, sur 15 pages, incapable d'écrire un seul sujet à la 1ère personne. Étrange. À méditer.
C'est assez décousu comme post ça... Stream of consciousness ?
À la recherche de nouvelles perso ? En vrac, j'ai trouvé une colo pour ma semaine de vacances en février, je pars dans les Hautes Alpes, encadrer sur les pistes de St Léger les Mélèzes des 6-12ans. Je cogite sur sa réaction par rapport à cette scène (non ne cherchez pas...). J'entend Hertford qui m'appelle. J'imagine mes cours de FLE au second semestre. Je travaille mon oreille, et je m'en sort pas mal je trouve. Je me lance dans un travail de traduction. Il faut que je lise Beedle the Bard et Twillight. Je veux la coupe de cheveux d'Ed Cullen.
Je déteste ce dernier paragraphe. Et je m'en arrêterai la, mécontent.

Mais puisque Fanny a dit "donner chaque jour un plaisir", je vous raconterais quand même qu'en faisant la queue à Ikéa, j'ai eu droit aux beaux sourires de Mathéo, non ce n'était pas le caissier, il avait environ 10 mois et faisait la queue derrière moi...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Couleur d'hiver par LG ...